CR du Roc d’Azur 2014

CR du Roc d’Azur 2014

Classé dans : On a roulé | 0

Salut,

Petit récit du roc d’azur pour ceux que ça intéresse…

Départ mardi, arrêt dodo à Carcassonne, arrivés à Fréjus mercredi à 13h, pile pour manger avec le groupe (on était 10 bouquetins).

Retrait des plaques l’après-midi, presque pas de queue, par contre que de la paperasse dans le sac (et 3 fois le même sac pour ceux qui font 3 épreuves…)
Jeudi matin reco de la principale difficulté (La Flûte)… il fait chaud, et c’est raide… mais le panorama est plutôt pas mal.
Après-midi dédié à la visite du salon, les stands sont plutôt de l’expo (pas trop de vente) mais il y a beaucoup de marques !

Vendredi départ 8h pour la 1ère vague (dont Jérôme fait partie), quelques bouchons à la sortie du champ le temps d’étirer le peloton. Je n’ai pas les jambes du tout, la journée va être longue…. Jérôme s’envole dans la 1ère bosse, moi j’ouvre le maillot et me dis que je vais mourir de chaud car il est seulement 8h30.
Je suis rattrapée par des gros malades dans la descente, la plus technique, du coup je vais à pied (comme beaucoup). Plus la journée passe plus ça va mieux, mais la chaleur est vraiment dure à supporter, et surtout la plupart des ascensions ne se font pas sur le vélo Evil or Very Mad
Au final 7h42, 83km, « seulement » 2200m de D+. Jérôme termine en 6h22. Tous les bouquetins ont fini sauf 1 (blessure sur chute), mais ceux qui le faisaient pour la 1ère fois sont dégoutés, les autres ont trouvé que cette édition était la plus dure.

article2

Samedi : Roc dames reporté au lendemain à cause de l’orage, mais je n’aurai pas fait de toute façon, trop mal aux f…(bref). Roc ruelles en spectateur le soir, très sympa à voir dans les rues de Roquebrune.

Dimanche : départ décalé car le roc dame est venu se caler. 10h15 pour la 1ère vague (dont Jérôme). Course idem que vendredi, mais les jambes sont nettement meilleures ! 4h24, 55km, 1500m de D+ avec un cable de dérailleur qui a cassé au milieu. Jérôme fini en 3h29. Tous les bouquetins ont fini, tous contents car le parcours se faisait sur le vélo cette fois.

article

Pour résumer : on a tous trouvé que c’était une épreuve plutôt chère : coût de l’inscription, T-shirt de qualité moyenne, ravito vraiment pas exceptionnels… Roc marathon trop dur, ambiance sur le marathon pas terrible non plus (certains pousseraient presque dans les descentes).
Roc d’azur est mieux… mais de l’avis général de ceux qui découvraient : on y retournera pas.

Bon sinon on s’est baigné, on a vu Saint Tropez, on a retrouvé du bronzage Laughing

Laissez un commentaire