Comment entretenir ses roues ?

Comment entretenir ses roues ?

Classé dans : Non classé | 0

Vous êtes l’heureux possesseur d’une paire de roues JLBikes, ou pensez le devenir ? Félicitations !

Mais maintenant, il va falloir entretenir ce matériel afin qu’il vous donne satisfaction le plus longtemps possible.

 

Un entretien basique et régulier

L’eau, la boue, la poussière, les carburants… chaque sortie, même par beau temps, va salir votre vélo. Et qui dit salir à court terme, dit dégrader sur une plus longue période. Ainsi, il est indispensable pour tout cycliste de s’astreindre à un entretien régulier de sa machine, et plus particulièrement de sa paire de roue !

Cet entretien est relativement simple :

  • Lavez à l’eau savonneuse les parties extérieures le plus régulièrement possible : flasques des moyeux, rayons et têtes de rayons, jantes. Attention pour ceux qui utilisent un jet d’eau lors du lavage de leur vélo, à ne pas mettre trop de pression sur les parties à roulement : moyeux, boîtier de pédalier.
  • Vérifiez l’usure des pneumatiques : s’ils commencent à se craqueler, il es temps d’en changer !
  • Graissez vos moyeux.

 

Le moyeu, le coeur de la roue

Vous êtes rassuré, l’entretien de vos roues n’a pas l’air si compliqué, sauf… sauf peut être le dernier point : graissez vos moyeux… Faisons une description plus précise de cette dernière étape.


 

Voici la composition d’un moyeu avant (pour l’arrière, on ajoute le corps de roue libre) :

compo-moyeu

 

Et celle d’un roulement à billes, les plus répandus :

coupe-roulement

 

Graisser ses moyeux doit être fait au minimum 1 fois par an, n’hésitez pas à le faire plus souvent si vous roulez beaucoup et sur des routes (ou chemins !) sales.

 

Entretien du moyeu

Vous aurez besoin d’un fouet à cassette pour la roue arrière, d’une clé à cône, d’une clé de 15, de la graisse. (Vous êtes partis chez Casto ? Ok on vous attend pour reprendre)

Voici la marche à suivre :

 

Si besoin, retirez la cassette, la roue libre, le disque et/ou le joint d’étanchéité de manière à pouvoir accéder aux éléments du moyeu.

Placez le moyeu face à vous de telle sorte que vous puissiez mettre la clé à cône sur le cône et une seconde clé sur le contre-écrou.

Maintenez la clé à cône et desserrez le contre-écrou.

Enlevez toutes les pièces jusqu’à accéder au roulement, en les rangeant dans l’ordre de démontage.

Poussez l’axe de façon à accéder aux billes et obturer le passage vers le corps de moyeu.

A l’aide d’un aimant, retirez les billes.

Enlevez l’axe et faites la même chose de l’autre côté.

Nettoyez l’ensemble des pièces à l’aide d’un chiffon et séchez-les. Changez-les si elles sont abîmées.

Graissez au doigt les chemins de roulement, puis remettez les billes en place.

Replacez l’axe, remontez le cône et la ou les rondelles dans l’ordre inverse au démontage.

Vissez le contre-écrou de manière que le modelage soit en appui contre les pattes de cadre ou de fourche.

Serrez le cône contre les billes pour accentuer la friction et visser au contact du contre-écrou.

Maintenez le cône à l’aide de la clé et serrez fortement le contre-écrou. Bloquez l’ensemble en desserrant légèrement le cône.

Vérifiez la fluidité de rotation et l’absence de jeu.

Bien sûr, si vous avez des difficultés à réaliser l’opération (ou si vous n’avez pas de Casto près de chez vous), JLBikes peut réaliser l’entretien de votre matériel.

Laissez un commentaire